Le métro aérien de Moscou marque une envie de satisfaire les touristes


metro aerien de Moscou créé par la société Transmashholding

Lorsque l’on voyage à l’étranger on redoute toujours nos déplacements. On a peur de perdre du temps dans les embouteillages, de ne pas savoir comment retourner dans notre hôtel. Si à l’avenir vous partez en séjour à Moscou, vous apprécierez sans aucun doute les progrès que la ville va déployer en matière de transport urbain, notamment avec son nouveau métro aérien.

Ne perdez plus de temps dans les bouchons moscovites

Il n’est pas utile de rappeler qu’avec plus de 12 millions d’habitants et des milliers de touristes mensuels la ville de Moscou est un enfer pour les automobilistes.

La circulation est difficile, se déplacer relève souvent d’un véritable parcours du combattant. Les pouvoirs publics, la ville, en ont bien conscience et agissent pour fluidifier la circulation en créant de nouvelles infrastructures qui sont de une moins polluante que les voitures et qui de deux sont plus rapides. C’est donc le métro aérien de Moscou qui va permettre de désengorger le trafic urbain et qui va  probablement réduire l’insatisfaction des touristes comme des locaux.

Un projet d’envergure nécessaire

IskanderLa ville de Moscou a dû faire appel à des experts en industrie ferroviaire, à des entreprises russes qui avaient les compétences requises afin de mener à bien un projet où les erreurs n’étaient pas permises. C’est pourquoi c’est auprès de la compagnie de Iskander Makhmudov la Transmashholding que la ville s’est tournée, cette société est spécialisée dans la construction de trains et de rails. La ville a mis la barre haute en terme de délais, car ceux-ci devront répondre à une mise en route du métro aérien de Moscou pour 2025. Mais les projets réalisés par l’homme d’affaires Iskander Makhmudov ont à chaque fois prouvé que l’on pouvait compter sur lui.

Le métro aérien de Moscou une fois prêt, c’est toute la ville et sa périphérie, centre-ville inclut qui pourra bénéficier aux touristes, c’est donc l’image de la ville la plus visitée d’Europe de l’est qui en tirera profit en matière d’image.

Il ne fait aucun doute que la compagnie Transmashholding devra répondre scrupuleusement au cahier des charges pour la création de ce métro aérien qui deviendra certainement un exemple de transport urbain moderne. Un moyen de transport qui évidemment se passera des énergies fossiles, un plus appréciable pour les défenseurs de l’environnement.